Groupe de travail national LGBTQ

National LGBTQ Task Force , surnommé le Groupe de travail , anciennement National Gay Task Force (1973–85) et National Gay and Lesbian Task Force (1985–2014) , organisation non gouvernementale américaine fondée en 1973 qui défend les droits civils des lesbiennes, des gays, les personnes bisexuelles, transgenres et queer (LGBTQ). C'était la première organisation à but non lucratif de ce type au niveau national, et elle mobilise une formation au niveau de l'État des organisateurs, des militants et des membres de la communauté LGBTQ.

Le groupe de travail national LGBTQ a joué un rôle déterminant dans la réalisation des droits politiques et juridiques des personnes LGBTQ. L'organisation a fait campagne pour que l'homosexualité soit éliminée de la catégorie des troubles mentaux dans les années 1970. Au cours de cette même période, il a encouragé le Parti démocrate à prendre en compte les droits civils et humains de la communauté gay. Dans les années 80, le groupe de travail a joué un rôle crucial en faisant pression sur les législateurs nationaux pour qu'ils s'attaquent à la crise croissante du VIH / sida. En 1984, l'organisation a publié le premier rapport détaillé sur les crimes haineux dirigés contre la communauté gay, documentant la victimisation et la violence contre les homosexuels. En tant qu'organisation membre fondateur du Military Freedom Project, le Groupe de travail a contribué à définir le cadre du débat de 1993 sur les homosexuels servant dans l'armée.

Avant l' affaire Obergefell c.HodgesDans la décision de la Cour suprême des États-Unis en 2015, le groupe a joué un rôle essentiel dans la formation des militants locaux et étatiques aux stratégies d'organisation communautaire pour soutenir la législation de l'État qui permettrait aux personnes LGBTQ de se marier. L'organisation a également fondé le Transgender Civil Rights Project, qui préconise des lois aux niveaux fédéral, étatique et local interdisant la discrimination fondée sur l'identité et l'expression de genre. Le groupe de travail galvanise les organisateurs et les militants locaux grâce à la conférence annuelle Creating Change, qui attire des participants de toutes les régions des États-Unis. Le People of Color Organizing Institute se tient la veille de la conférence Creating Change. Grâce au groupe de réflexion du Policy Institute, le groupe de travail parraine des analyses et des recherches sur des questions importantes pour la vie des personnes et des familles LGBTQ.Le siège de l'organisation est à New York.